Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
0

Nos conseils pour une intégration réussie de vos salariés

Nos conseils pour une intégration réussie de vos salariés
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Dans un recrutement, la phase d’intégration est essentielle ! Bien menée, elle donne envie aux salariés de rester et contribue ainsi à la fidélisation des talents. Véronique Geindreau, conseillère entreprises Ressources Humaines à la CCI du Morbihan, partage ses bonnes pratiques pour faire de cette dernière étape de vos recrutements un succès.

Bien comprendre ce qu’est l’intégration d’un salarié

Comme le rappelle Véronique Geindreau, conseillère entreprise experte RH, l’intégration ne se limite pas à la prise de poste et couvre plusieurs mois : « Un collaborateur est intégré lorsqu’il est autonome, quand il a bien compris son poste et l’environnement de l’entreprise. Cela demande du temps ! »

 

Ce constat implique l’élaboration de process : « Quels que soient la période et le poste, l’entreprise doit mettre la même énergie et la même sincérité, en proposant au salarié une expérience cohérente avec ce qu’il a vécu dans les précédentes étapes du recrutement. C’est ainsi qu’on construit un scénario qui finit par s’ancrer. Les attentes des collaborateurs ayant évolué, je préconise cependant d’individualiser le parcours d’intégration, en l’adaptant au rythme de chacun. ». Il est nécessaire d’impliquer les équipes dans le processus d’intégration.

 

Une intégration réussie repose sur le collectif à plusieurs titres

Tout d’abord, il est utile que plusieurs personnes contribuent à la définition du process d’intégration. Dirigeant, responsable d’équipe, salariés… privilégiez le travail collaboratif !

 

Ensuite, mettez en place une bonne communication interne« Il n’y a rien de pire pour un nouveau salarié d’arriver sans que personne ne soit au courant. Il faut prévenir les équipes ! » souligne notre conseillère.


Enfin, pourquoi ne pas prévoir un référent ? « Il s’agit d’un salarié déjà en poste, de préférence sans lien hiérarchique, qui répond aux questions de son nouveau collègue, organise le déjeuner le premier jour etc. Il doit être volontaire et avoir un penchant naturel pour l’accompagnement. »

 

S’agissant des collaborateurs plus anciens, notre experte insiste sur un point : « Les équipes déjà en poste mettent souvent de l’énergie dans l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants. Fidéliser, c’est aussi être vigilant et associer les collaborateurs à la démarche pour créer du lien. »

 

Ce qu’il faut prévoir pour l’intégration de vos talents

L’accueil le jour J

Poste de travail, accès intranet, badges…l’accueil doit être soigné sur le plan matériel, mais aussi humain : « La personne doit avoir le sentiment qu’il se passe quelque chose autour d’elle, de façon un peu privilégiée. Prévoyez du temps pour faire le tour de l’entreprise et échanger. »

 

Le livret du salarié

« C’est le nom que je donne au livret d’accueil, pour englober les alternants, les intérimaires et les stagiaires », précise Patricia. « Il donne toutes les informations utiles (horaires, stationnement, règles de sécurité…) et inclut un mot du dirigeant sur les valeurs. Je conseille un format modifiable et une impression au fil des besoins. ».
Un document Word peut donc suffire et constitue un premier pas pour professionnaliser la fonction RH dans votre PME.

 

Prévoir des échanges réguliers

Après la prise de poste, le suivi s’avère primordial. « Des entretiens réguliers sont à répartir dans le temps pour vérifier que tout va bien », explique Patricia. « Le rythme dépend du poste et du profil mais attention aux personnes rapidement autonomes. Même pour elles, prévoyez des entretiens, pour contrôler l’alignement avec la culture d’entreprise et ajuster si besoin».

 

Si l’intégration répond à un enjeu fort de fidélisation, celle-ci peut être préparée simplement, avec l’appui de Véronique ou d’autres experts de la CCI. Pour passer de la théorie à la pratique, demandez un audit de vos pratiques RH.

 

Un article rédigé par Véronique Geindreau, conseillère entreprise experte RH CCI Morbihan.

 

Audit RH